C'est quoi un UX Writer ?

C'est quoi un UX Writer ? Interview avec Anthony Marques.

C'est quoi un UX Writer ?

Interview avec Anthony Marques

Chez acracy, nous sommes spécialisés dans les métiers créatifs en freelancing, de la stratégie à la production, en passant par le design, le social media ou la création. On échange tous les jours avec des gens qui font des métiers passionnants, innovants, en évolution constante, parfois niches, très demandés ou mal compris…On s’est dit que ce serait sympa de mettre tout ça par écrit, pour en faire profiter tout le monde (il ne sera pas dit qu’on radine, chez acracy).C’est parti pour une série d’interviews métier avec nos freelances.

On ouvre le bal avec Anthony Marques, UX Writer en freelance.
L'UX Writing est une discipline récente, et donc difficile à définir, catégoriser, évaluer, et différencier de la rédaction web plus classique, et même parfois... de l'UX Design. Alors, c'est quoi un UX Writer ? Comment se former à l'UX Writing ? Après cet article, tout, tout, tout, vous saurez tout sur ce métier.

Hello Anthony !

Qui es-tu et comment es-tu devenu UX writer ?

Bonjour, moi c’est Anthony ! Je suis UX Writer Freelance depuis 2015.
Passionné par les nouvelles technologies de communication, j’ai commencé comme Concepteur-Rédacteur Web à une époque où tout changeait très vite : arrivée des réseaux sociaux, des smartphones, des formats responsive…
J’ai vite senti que je ne faisais qu’effleurer ces questions en me concentrant uniquement sur la partie marketing de la communication. J’ai eu la chance de collaborer sur la durée avec Dailymotion à partir de 2015, au moment même où ils lançaient une grande refonte et que le métier d’UX Writer commençait à se faire connaître en France. J’ai pu collaborer avec leur UX Writer américain, mettre en pratique ce que je lisais ici et là, et apprendre à travailler dans le cadre des process UX.

Que fait un UX Writer ?

Il écrit, structure, transmet… et surtout il apprend ! Le rôle de l’UX Writer est de s’assurer que la langue du produit ou du service facilite son utilisation. Il faut réussir à guider l’utilisateur, tout en incarnant la personnalité de l’entreprise ou de l’organisation.

Au quotidien, cela se traduit par l’écriture de parcours utilisateurs, en collaboration avec les UX Designer et les Product Owners qui ont déjà une idée du parcours qu’ils souhaitent mettre en place. Mais la parole de l’UX Writer n’est pas sacrée, et c’est en échangeant avec les différents membres de l’équipe que l’on aboutit aux propositions les plus intéressantes.
Ensuite, on va faire tester nos propositions et suivre le comportement des utilisateurs pour continuellement ajuster, enrichir ou épurer.
Avant d’en arriver à la production, il est important que l’équipe dispose d’outils tels qu’un Tone of Voice, une sorte de grosse charte éditoriale qui cadre le langage du produit, et un lexique qui permettent de rester cohérent. C’est à l’UX Writer de porter ces projets et d’aider les autres membres de son équipe à les intégrer.
On peut rarement intervenir sur tous les textes générés par une entreprise, il est donc important que chacun puisse écrire en autonomie en suivant de grandes directions communes.

On te confond souvent avec …. ?

On pense souvent que je suis UX Designer, car les métiers de l’UX sont encore méconnus. Quand j’explique plus en détail mon métier, on m’assimile alors plutôt à un Concepteur Rédacteur…

Justement, quelles sont les différences avec un CR ?

On peut voir l’UX Writing comme une spécialisation de Concepteur-Rédacteur, mais certains UX Designer ou journalistes deviennent eux aussi UX Writer, donc je pense que cela serait réducteur.
Le Concepteur-Rédacteur a généralement un rôle plus marketing que pédagogique. Son objectif premier est de trouver le bon angle pour mettre en valeur un produit, là où l’UX Writer cherche avant tout à ce que le produit soit compris et utilisé facilement.
Au quotidien, j’interviens encore sur des sujets de conception-rédaction, de productions de contenus écrits et vidéos… Mais je passe la majorité de mon temps à réfléchir à des problématiques orientées UX.

Si je veux me former à l’UX writing, je m’y prends comment?

Quand j’ai débuté, il n’y avait pas de formation dédiée et je ne pense pas qu’il en existe dans les écoles traditionnelles. Pour moi, toute formation qui traite de la communication, du langage et de l’écriture peut convenir si elle s’accompagne d’une bonne dose de curiosité !
Aujourd’hui, on baigne tous dans le numérique et la plupart des applications et site web ont été conçues en suivant une démarche UX. Il ne faut pas hésiter à tout tester, analyser, comparer…Ensuite, on trouve sur internet des contenus très intéressants, notamment la communauté Ux Writers FR qui organise des meetups, et les podcasts anglophones Writers of Silicon Valley et Content Design.

Qu’est-ce qui fait un bon UX Writer ?

Un goût pour l’écriture, bien sûr, mais surtout de l’empathie et l’envie de travailler en équipe. Le sens de l’empathie est indispensable pour pouvoir se relire avec les yeux de l’utilisateur et établir une relation avec lui. Le travail en équipe est tout aussi essentiel, car l’UX Writer n’est pas un écrivain qui travaille en solitaire : il doit constamment comprendre les besoins des autres équipes, partager ses idées, les remettre en question etc.

À quoi il faut faire attention quand on veut recruter/bosser avec un.e UX Writer ?

Il faut trouver un UX Writer qui s’intéresse réellement à votre produit, car c’est lui qui va l’incarner. Il doit être prêt à porter votre voix d’une entreprise et cela va lui demander une certaine implication émotionnelle. Enfin, il ne faut pas oublier que la discipline est très jeune, donc il sera difficile de trouver quelqu’un avec plusieurs années d’expérience. Mais si la personne est curieuse et motivée, il n’y a pas de raison qu’elle ne puisse pas y arriver !

C’est quoi ta vision de l’avenir de ce métier ?

Les UX Writer sont encore rares dans les équipes UX et je pense qu’ils vont se généraliser dans l’industrie du numérique. C’est une discipline qui évolue beaucoup, et il faut être constamment à l’affût des nouveautés pour rester pertinent. Mais c’est difficile de prédire l’avenir. Il y a quelques années, on pariait tous sur l’avènement des chatbots et des assistants vocaux. Mais les interactions restent limitées et les utilisateurs utilisent davantage la voix pour « commander » que pour « dialoguer ».
J’espère que cela évoluera dans les années à venir, car cela peut ouvrir un tout nouveau champ d’exploration à nos métiers !

Ce qu’on peut retenir de cet échange :

  1. Le but de l'UX writer : guider l’utilisateur (s’assurer que le produit soit compris et utilisé facilement), tout en incarnant l’entreprise.
  2. Devenir UX writer : il n'y a pas beaucoup de formations dédiées, donc un apprentissage en autodidacte est possible, même si une formation en communication/ langage peut aider. Une bonne dose de curiosité est toujours utile !
  3. L’UX writing est une discipline très jeune, qui évolue constamment. Il est évidemment clé de se tenir au courant de ce qui se fait.
  4. Ses qualités : une belle plume, de l’empathie et le goût du travail d’équipe

Merci beaucoup Anthony. On en sait désormais plus sur ta discipline, plus question de confondre l’UX Writer avec l’UX designer!
Pour ceux qui seraient curieux d’en savoir plus sur l’UX writing et ses applications, on vous conseille de faire un tour sur le (très bon) blog d’Anthony. Vous y trouverez des infos et des cas pratiques, que demander de plus?

A très vite pour un nouvel épisode de Que font les free d’acracy!