C'est quoi un Concepteur-Rédacteur ?

Cette semaine, on continue la série avec un zoom sur le métier de concepteur-rédacteur. Pour ceux qui n’ont jamais vraiment compris ce que faisait un CR (et en ont beaucoup souffert) plus d’inquiétudes, on va tout vous dire. Enfin pas nous, Maïté, conceptrice-rédactrice aux multiples talents.

C'est quoi un Concepteur-Rédacteur ?

Chez acracy, nous sommes spécialisés dans les métiers créatifs en freelancing, de la stratégie à la production, en passant par le design, le social media ou la création. On échange tous les jours avec des gens qui font des métiers passionnants, innovants, en évolution constante, parfois niches, très demandés ou mal compris… On s’est dit que ce serait sympa de mettre tout ça par écrit, pour en faire profiter tout le monde (il ne sera pas dit qu’on radine, chez acracy). C’est parti pour une série d’interviews métier avec nos freelances.

Nous revoilà donc pour un deuxième article de “Que font les frees ?". Et on continue avec notre série sur les métiers de la rédaction.

La dernière fois, Anthony nous a expliqué toutes les subtilités du métier d’UX writer. On a depuis beaucoup brillé en société.

Cette semaine, on continue avec un zoom sur le métier de Concepteur-Rédacteur. Pour ceux qui n’ont jamais vraiment compris ce que faisait un CR (et en ont beaucoup souffert) plus d’inquiétudes, on va tout vous dire.

Enfin pas nous, Maïté, conceptrice-rédactrice aux multiples talents.

Hello Maïté ! Alors, avant tout, qui es-tu et comment es-tu devenue conceptrice-rédactrice ?

Je m’appelle Maïté, je suis conceptrice-rédactrice et je maîtrise mieux les techniques rédactionnelles que culinaires. J’ai commencé en tant que rédactrice, malgré ma formation en conception-rédaction. J'enchainais les articles et les descriptions produits, rien de très créatif. Puis j’ai été embauchée chez Cheil France en tant que conceptrice-rédactrice. Après 5 ans, j’ai décidé de reprendre ma liberté et me voilà freelance depuis quelques mois. Je suis spécialisée dans les longs formats, et aussi touche-à-tout, sauf aux namings car j’ai horreur de devoir trouver des noms ! Cela me prend d’ailleurs bien plus de temps que d’écrire un article de 1500 mots.

Que fait un.e "CR" ?

Si vous avez déjà vu la fameuse scène de Mad Men, où Don Draper trouve la célèbre accroche « It’s toasted » pour Lucky Strike, vous avez déjà un bon aperçu du métier de CR. On passe des heures à avoir l’air de ne rien faire. Et pourtant on réfléchit pour ne parfois sortir que 3 petits mots qui peuvent faire un grand succès. On crée des slogans, des bodies copies pour la presse, on écrit des scripts de spots TV et radio, des articles, des newsletters, des emailings. On met des mots en images et on trouve des images pour représenter nos mots. Avant de vendre un produit, on vend du rêve, on invente des histoires. Et pour cela, il est essentiel de comprendre la cible, ses besoins, ses envies. Alors on trouve le message idéal, celui qui tombe au bon endroit, au bon moment.

Y a-t-il une différence entre Concepteur-Rédacteur et Rédacteur.ice ?

Il y en a bien une, en tout cas à mon sens. En tant que CR, nous libérons un peu plus notre créativité en jouant avec le contenu. On ne se contente pas de relater les faits, on se met à la place du lecteur, que l’on aura plutôt tendance à appeler « consommateur » (déformation professionnelle). On s’assure que l’identité de la marque, ses valeurs ou encore la tonalité sont respectées et pertinentes. Nous souhaitons obtenir un contenu vraiment original et créatif, qui saura donner vie à l’histoire que l’on raconte. De plus, nous travaillons souvent à 360° : tous les supports y passent !

On parle souvent de team DA-CR, tu peux nous en dire deux mots ? Est-ce que tu travailles avec un.e directeur artistique ?

Quand j’étais en agence, je travaillais 70% du temps en team. Et c’est génial ! Car on échange nos idées pour en créer une encore plus grande, plus créative. C’est une partie de ping-pong permanente. Mais il est important de trouver la bonne personne. On ne peut pas s’entendre avec tout le monde et même lorsque l’on s’entend bien, on peut aussi ne pas être compatibles créativement. Pour avoir une bonne team DA/CR, il faut deux créatifs qui ont la même manière de voir les choses, ou qui savent se compléter. Aujourd’hui, je ne travaille pas en team. Si des projets se présentent de la sorte, je travaille volontiers avec un(e) DA ou même un.e Motion Designer. Mais la plupart du temps, je travaille seule car mes briefs préférés sont souvent ceux où il n’y a besoin que de rédac’.

As-tu l'impression que ton métier est bien compris par les clients ? Est ce qu'on confond ton métier avec un autre ?

Je ne suis pas sûre qu’il soit bien compris, comme pas mal d’autres métiers dans la communication. Beaucoup pensent que les CR ne font que des accroches, ils n’imaginent pas toutes les possibilités qui existent. Pourtant, là où il y a des mots, il y a souvent un CR. Je pense que notre métier est également confondu avec celui de Community Manager. Bien qu’il m’arrive de faire des posts ou d’élaborer des stratégies social media, je ne suis pas spécialisée dans le community management.

Qu'est ce que tu préfères dans ton métier ?

Écrire. Des pages et des pages. Inventer des histoires, puis les voir prendre vie. J’adore aussi la radio qui, à mon goût, n’est pas assez utilisée par les marques. C’est pourtant un super moyen de communication et 30 secondes d’audio n’empêchent pas d’être créatif !

Est ce que c'est un métier qui évolue beaucoup ?

Je pense que c’est surtout un métier qui sait vivre avec son temps, et qui s’adapte à tous ces nouveaux formats qui surgissent les uns après les autres. Ce n’est pas la conception-rédaction qui évolue mais la manière de communiquer, et nous, on suit le mouvement ! Contrairement aux métiers techniques (Directeur artistique, Motion designer, Web Developer…) qui évoluent année après année avec de nouveaux logiciels, de nouvelles technologies. Il y a des exemples de conception-rédaction créés il y a 50 ans et qui fonctionnent encore aujourd’hui (“Less is more”). De mon point de vue, c’est aussi une question de mode.

Pour finir, quelle est ta vision de l’avenir de ce métier ?

Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve mais ce qui est certain, c’est qu’il y aura toujours besoin de mots et que le métier a encore de belles et longues années devant lui. Après tout, qui voudrait d’un monde sans histoire ?

Merci beaucoup Maïté!

Si on ne doit retenir que quelques points, une concepteur-rédacteur (ou une conceptrice-rédactrice) :

  • rédige sur une multitude de supports (article, spot radio, annonce…)
  • aime passer du temps à la recherche de la formulation qui fait mouche
  • travaille parfois en team, mais pas nécessairement

Si vous voulez en savoir plus sur ce métier et voir quelques jolis projets, c’est sur https://www.maitesavin.com/ que ça se passe.

A très vite pour un nouvel épisode de "Que font les frees" d’acracy !